Vaccination des personnes en situation d’obésité : un enjeu de santé publique

Publié le 16 juillet 2021

 

La population en situation d’obésité figure parmi les personnes reconnues particulièrement vulnérables, à risque de forme grave de Covid-19. La vaccination s’accélère en France, mais pas au même niveau pour tout le monde. En effet, moins d’un adulte en situation d’obésité sur deux (44 %) a reçu un schéma vaccinal complet contre la Covid-19 selon l’Assurance maladie.

La situation est préoccupante pour les personnes en situation d’obésité dans le contexte actuel, où une reprise de l’épidémie est possible, avec la menace liée au variant Delta. En effet, selon les dernières informations de l’Assurance maladie, 63,3 % d’entre elles ont reçu une première dose à ce jour, et seules 44,4 % les deux doses. Cette situation préoccupe d’autant plus que les données ne sont qu’un reflet partiel de la situation générale des personnes en obésité : ces chiffres ne concernent que celles prises en charge par un établissement de santé pour leur obésité – suivies en consultation ou hôpital de jour ou encore pour une opération de chirurgie bariatrique, par exemple.

3 objectifs de santé publique
Malgré les fausses informations qui circulent et les craintes apparues, la vaccination répond à trois objectifs de santé publique :
• Réduire le nombre des formes sévères de la maladie et le nombre de décès.
• Protéger les Français et le système de soins en réduisant le recours aux hospitalisations, c’est-à-dire désengorger les hôpitaux et ainsi permettre la prise en charge des autres pathologies qui ont elles aussi recours à l’hôpital.
• Garantir la sécurité sanitaire.

Une stratégie vaccinale en 3 principes
La stratégie vaccinale repose sur trois principes :
• Le volontariat (elle n’est pas obligatoire)
• La gratuit
• Un haut niveau de sécurité : les vaccins sont contrôlés, sécurisés et continuent d’être surveillés après leur mise sur le marché.

Un rôle d’information des professionnels de santé
Les professionnels de santé qui prennent en charge ou peuvent être en contact avec des personnes en situation d’obésité ont un rôle d’information important à jouer.  Ainsi, l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire invite le plus grand nombre d’entre eux à informer les patients des bénéfices de la vaccination pour leur santé et celle de leurs proches.

Un support d’information a été conçu à cet effet pour leur permettre d’aborder le sujet avec les patients concernés. Il peut être décliné en flyer et/ou affichette, à disposer dans les cabinets et salles d’attente.

Les professionnels sont invités à se mobiliser et diffuser largement l’information.