Lancement d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des produits alimentaires

Publié le 12 décembre 2020

Des acteurs de l’alimentation, parmi lesquels Yuka, Marmiton ou Open Food Facts, ont annoncé jeudi le lancement d’un «éco-score» indépendant, un indicateur devant mieux informer et «sensibiliser» les consommateurs sur l’impact environnemental des produits alimentaires.

L’Eco-score est un indicateur représentant l’impact environnemental des produits alimentaires. Il classe les produits en 5 catégories (A, B, C, D, E), de l’impact le plus faible, à l’impact le plus élevé. Il a été l’objet de deux ans de travail d’un collectif rassemblant des applications de consommateurs parmi lesquelles Yuka, Open Food Facts ou Etiquettable. Il est «indépendant» du «dispositif d’affichage environnemental» prévu par la loi de lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, ainsi que des expérimentations prévues par cette loi, ont précisé les différents acteurs jeudi.

Concrètement, cet «éco-score» prendra en compte l’analyse du cycle de vie du produit, la production, le transport, la fabrication des emballages. Cela donne lieu à un score sur 100, ensuite pondéré par des «critères qualitatifs supplémentaires» via un système de bonus/malus tenant compte de la recyclabilité des emballages, des labels, du pays de provenance, de la saisonnalité…

Dans l’immédiat, cet affichage environnemental – qui fait écho à l’une des préconisations de la Convention citoyenne pour le climat – sera disponible sur les applications des partenaires du collectif. Sur Open Food Facts, 240.000 produits disposeront ainsi de cet affichage, selon le collectif.

Pour plus d’informations