Focus Forum #2 : (R)évolutions en restauration collective

Publié le 07 juillet 2021

 

La restauration collective, qu’elle soit scolaire, en établissement de santé ou en institution, est soumise à de nombreuses contraintes : organisationnelles, sanitaires, environnementales, économiques, etc. Elle doit sans cesse se réinventer pour répondre aux nouveaux enjeux sociaux, éducatifs, alimentaires et nutritionnels. Promouvoir une restauration collective de qualité est une priorité de société et de santé publique. Une session sera consacrée au Forum Régional Nutrition à deux « révolutions » en cours en restauration collective.

  • Alexandra Marie de la DRAAF Bretagne présentera la loi EGAlim, ses mesures phares et les premiers éléments d’évaluation concernant l’expérimentation du menu végétarien en restauration scolaire. La loi EGAlim du 30 octobre 2018, issue des Etats Généraux de l’Alimentation, œuvre pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable. Elle prévoit un ensemble de mesures concernant la restauration collective publique et privée : approvisionnement en produits de qualité et durables, dont bio, introduction de repas dits « végétariens » et diversication des sources de protéines, suppression progressive de l’utilisation des plastiques, lutte contre le gaspillage alimentaire et dons, information du consommateur. Certaines mesures sont d’ores et déjà en vigueur, d’autres entreront en application dans les mois ou années à venir. Les témoignages de deux types de restaurations collectives (Angers et Bouvron) viendront illustrer la mise en pratique des mesures de la loi EGAlim.
  • Le D. Adam Jirka, médecin nutritionniste au CHU de Nantes, détaillera les nouvelles recommandations de 2019 sur les alimentations standards et thérapeutiques chez l’adulte en établissement de santé. Ces recommandations vont modifier les pratiques à tous les niveaux de la chaîne alimentaire jusqu’au soin du patient. Un de leurs enjeux majeurs est de lutter contre la dénutrition. Ces recommandations visent tout d’abord à mieux définir l’offre alimentaire en établissement de santé, d’un point de vue quantitatif et qualitatif, pour qu’elle soit adaptée aux besoins nutritionnels et personnels des patients et que la prise alimentaire soit facilitée. Elles ont également pour objectif de rationnaliser et d’harmoniser les pratiques liées aux prescriptions d’alimentations thérapeutiques et de délimiter les restrictions. Enfin, elles insistent sur l’importance d’une alimentation spécifiquement adaptée aux patients dénutris et à risque de dénutrition.Cette session nous permettra de mieux comprendre les défis de la restauration collective et d’initier des changements pour améliorer la qualité de l’offre alimentaire.
    Bienvenue au Forum Régional Nutrition !