Aller au contenu principal

Focus : les sessions du Forum RĂ©gional Nutrition 2021

Publié le 20 mai 2021

Le Pr. Dominique Darmaun, professeur Ă©mĂ©rite de nutrition au CHU de Nantes, nous prĂ©sente la session “Allaitement et diversification : des Ă©tapes clefs des 1000 premiers jours”.

« Faut manger ta soupe, si tu veux grandir ! ». Depuis la nuit des temps, le but de l’alimentation au début de la vie a toujours été de faire grandir les bébés, puisqu’un fœtus qui mesure moins d’un millimètre à la conception, devient, en 9 mois,  un nouveau-né de 50 cm, et, après la naissance, le bébé triple son poids en 12 mois. C’est seulement vers la fin du 20ème siècle qu’un épidémiologiste anglais, David Barker, découvre que les bébés nés avec un petit poids (par exemple, ceux qui pesaient moins de 1,5 kg à terme),  ont un risque 3 fois plus élevé de souffrir d’obésité ou de diabète de type 2 une fois qu’ils seront adultes.

Ainsi, les enjeux de la nutrition au début de la vie ont changé de nature. Il ne s’agit plus seulement de faire grandir les bébés, mais de  « règler les thermostats » qui conditionnent le risque de maladies chroniques pendant tout le reste de leur vie. Cette période sensible où la nutrition laisse  une « empreinte » indélébile s’étend sur la période qui s’étend depuis le début de  la grossesse, jusqu’au 2ème anniversaire de l’enfant, soit environ 1000 jours. Comment expliquer cette « empreinte » de la nutrition précoce ? Comment la corriger ?

Une session sera consacrĂ©e au cours du Forum Nutrition 2021, Ă  ces questions brĂ»lantes qui  nous interpellent en tant que professionnels intĂ©ressĂ©s par la nutrition des femmes et des enfants. MĂŞme s’il reste encore beaucoup Ă  apprendre, on sait d’ores et dĂ©jĂ  que  l’allaitement maternel permet de prĂ©venir ou d’attĂ©nuer le risque de maladie chez le futur adulte : Marie-Laure Gastineau, puĂ©ricultrice au CHU d’Angers, exposera comment et pourquoi allaiter. Vincent Brossard, sage-femme au CHU d’Angers, parlera de l’environnement de la femme allaitante. Marie-Claire Thareau, ingĂ©nieure agroalimentaire et nutritionniste, expliquera comment, après la fin de l’alimentation lactĂ©e exclusive, assurer au mieux la diversification de l’alimentation. Enfin, l’URPS des orthophonistes interviendra sur la prĂ©vention, le dĂ©pistage et la prise en charge des troubles alimentaires pĂ©diatriques.

Nous espérons que cette riche session satisfera vos appétits de connaissances. Bienvenue au Forum Régional Nutrition 2021 !

Dominique Darmaun, professeur émérite de nutrition, CHU de Nantes.