Aller au contenu principal

De nouveaux outils pour faciliter la prescription d’activité physique

Publié le 12 septembre 2022

La Haute Autorité de Santé a publié un guide de prescription et de consultation incluant de nouvelles fiches d’aide à la prescription de l’activité physique déclinées par pathologie. Objectif : créer les conditions favorables à la prescription dans la pratique du médecin.

La HAS s’est engagée depuis de nombreuses années pour accompagner les professionnels de santé dans la prescription de ce qui constitue un traitement à part entière. Si aujourd’hui le contexte est favorable à la diffusion des connaissances sur le sujet, des freins à son déploiement effectif persistent. En effet, beaucoup de patients éprouvent une certaine appréhension à pratiquer une activité physique alors qu’ils sont malades ou âgés, tandis que les médecins sont encore peu nombreux à la prescrire.

Pourtant, le rôle du médecin est essentiel pour sensibiliser les personnes les plus éloignées de l’activité physique (personnes atteintes d’une affection de longue durée, personnes souffrant d’une maladie chronique, personnes âgées fragiles, personnes en situation de handicap) et les accompagner vers un mode de vie physiquement plus actif, moins sédentaire, en sécurité, si possible en toute autonomie, et tout au long de la vie.

Une boîte à outils pour les médecins

Pour les convaincre et les aider dans leur mission, la HAS crée les conditions favorables à la prescription d’activité physique en proposant un guide sur la consultation et sur les modalités de prescription selon l’état de santé du patient, sa condition physique et sa motivation à modifier ses habitudes. Pour ce faire, la HAS a poursuivi ses travaux et met à disposition des médecins une palette d’outils :

  • Un nouveau guide de consultation et de prescription médicale d’activité physique chez l’adulte
  • Une fiche de synthèse de l’activité physique adaptée qui reprend les données du guide concernant les modalités de prescription, de renouvellement et d’arrêt d’un programme d’activité physique adaptée.
  • Un guide des connaissances sur l’activité physique et la sédentarité, recueil des savoirs sur le sujet pour le médecin et les autres professionnels.
  • 5 nouvelles fiches, référentiels d’aide à la prescription pour l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs, l’asthme, le diabète de type 1, la maladie de Parkinson et les troubles schizophréniques ainsi qu’une mise à jour pour le syndrome coronarien chronique.
  • Des fiches de synthèse reprenant les points essentiels des 6 nouvelles fiches et des 10 référentiels déjà publiés (surpoids et obésité, diabète de type 2, bronchopneumopathie chronique obstructive, hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, cancers du sein, colorectal et de la prostate, insuffisance cardiaque chronique, dépression, grossesse et post-partum, personnes âgées).

Très prochainement, des fiches d’information à destination des patients sur les bénéfices de l’activité physique selon leurs pathologies et états de santé seront publiées.

> Accéder aux outils