Handicap & nutrition

HANDINUT’ : enfin une étude régionale autour du handicap et de la nutrition.

Les données épidémiologiques existantes font état de chiffres préoccupants concernant les personnes handicapées et les principaux troubles nutritionnels dont elles peuvent être atteintes (surpoids/obésité, dénutrition). La SRAE Nutrition a décidé de s’engager sur cette thématique du handicap et de la nutrition avec l’étude HANDINUT’.

L’étude HANDINUT’ vise d’abord à dresser un état des lieux régional des troubles de la nutrition des personnes handicapées (tous handicaps confondus), puis à formuler des recommandations et mettre en place des actions.

Les chiffres en Pays de la Loire

L’ORS des Pays-de-la-Loire [1] estime à au moins 176 000 le nombre d’adultes en situation de handicap ou de dépendance dans la région. Concernant les enfants et adolescents, sur les 800 000 Ligériens âgés de 1 à 17 ans, 12 000 (1,5 %) sont en situation de handicap reconnu, c’est-à-dire bénéficiaires de l’AEEH (allocation d’éducation de l’enfant handicapé) pour ceux présentant les situations de handicap les plus graves. Au-delà de ceux bénéficiant de l’AEEH, ils sont plus 18 000 enfants en situation de handicap scolarisés dans la région à la rentrée 2015 : 5100 sont scolarisés en établissements spécialisés et 13 400 en milieu ordinaire (école, collège, lycée).

[1] La santé des habitants en Pays de la Loire – ORS PdL – Mai 2017.

Priorité aux enfants

La SRAE Nutrition a choisi d’orienter son travail d’état des lieux dans un premier temps sur les enfants et adolescents porteurs d’un handicap.

Une enquête régionale auprès de l’entourage des enfants et adolescents handicapés a été menée fin 2017, afin de recueillir leur point de vue sur les deux composantes de la nutrition : l’alimentation et l’activité physique.

Questionnaire enquête

 

 

Alimentation et activité physique : des composantes importantes pour les familles

269 familles de tous les départements des Pays de la Loire ont répondu à l’enquête. Celle-ci permet de mettre en évidence leur intérêt pour les questions de l’alimentation et de l’activité physique, qui sont des composantes importantes du quotidien de leur enfant. Les familles se sentent concernées par ces questions, que ce soit à la maison ou au sein des établissements et services spécialisés qui accueillent leur enfant.

La moitié des familles est en demande de plus d’informations sur l’alimentation pour les aider au quotidien, que ce soit face à des difficultés liées au handicap ou pas. Davantage d’informations sur les pratiques au sein des établissements et services spécialisés pourraient également leur permettre d’avoir une vision plus précise de la prise en charge nutritionnelle de leur enfant.

Synthèse des résultats

La SRAE Nutrition va creuser les pistes abordées en organisant une rencontre avec les familles courant 2019.

Contact :

SRAE Nutrition
Anne-Cécile ADAM
02 40 09 74 52