CLAN(s) des Pays de la Loire

Contexte

Un CLAN (Comité de liaison alimentation nutrition) est un comité consultatif composé de professionnels de l’alimentation, de la restauration et de la nutrition plus globalement. Ses membres peuvent être médecins, diététiciens, cuisiniers, ingénieurs, agents hospitaliers, etc.  Ils sont notamment sollicités par les commissions médicales d’établissements (CME) et les directeurs pour mener des actions s’inscrivant dans les projets d’établissements.

Depuis la circulaire DHOS, la mise en place de CLANs ou inter-CLANs est recommandée dans tous les établissements de santé.

Les établissements médico-sociaux, également soucieux de l’alimentation de leurs résidents, peuvent mettre en place des commissions, groupes de travail et de réflexion sur le sujet, ou participer à un CLAN ou inter-CLAN existant.

Depuis le rapport Guy-Grand de 1997 sur l’alimentation à l’hôpital, plusieurs enquêtes sur la dénutrition ont été publiées et des CLANs ont été créés dans les établissements. Les pouvoirs publics ont pris conscience de cette problématique et l’ont intégrée dans les axes et les stratégies des PNNS (Plan nutrition santé) successifs.

En 2003, le CNANES (comité national alimentation nutrition en établissements de santé) décide de réaliser le recensement de tous les CLANs en France et d’en connaître les objectifs et le fonctionnement. Parmi les établissements de santé ayant répondu, 30.3 % avaient un CLAN au niveau national, contre 36% en région pays de la Loire.

En 2008, une nouvelle étude nationale a été réalisée. Parmi les répondants (plus nombreux que 4 ans auparavant), 72.6% d’entre eux déclarent avoir un CLAN contre 65% dans les Pays de la Loire.

Mission de la SRAE Nutrition

En 2016, l’ARS des pays de la Loire a mandaté la SRAE Nutrition pour réaliser un état des lieux en région. En s’appuyant sur le réseau et l’expertise du CLAN Départemental de la Sarthe, il a notamment été demandé aux établissements via un questionnaire Questionnaire etat des lieux des CLANs PDL 2017 transmis par mail aux référents CLANs de la région:

  • Le type de restauration proposée
  • S’il y a un CLAN :
    • La date de création du CLAN
    • La composition du CLAN et sa présidence (possibilité de remplir une fiche indiquant le nom la fonction et les coordonnées des différents intervenants)
    • Les actions mises en place par le CLAN et celles en projet
    • L’impact des actions mises en place
    • La fréquence des réunions en moyenne par mois ou par an
    • Si le CLAN dispose de moyens matériels et/ou humains
  • S’il n’y a pas de CLAN:
    • la tentative d’en créer un sans succès et pourquoi
    • la participation à un autre type d’organisation (inter-CLAN, commission, groupe de travail)
  • La volonté ou non de créer un CLAN dans l’avenir et pourquoi

Par l’intermédiaire de ce questionnaire, la SRAE Nutrition s’était fixée comme objectifs secondaires de:

  • Informer et sensibiliser les établissements de la région à l’existence et à l’utilité des CLANs ou équivalent. Et plus largement, inciter par ce questionnaire et par les retours des résultats de cette enquête, à réfléchir sur l’importance et la place de la nutrition dans les structures de soins et les structures médico-sociales de la région.
  • Tenter de favoriser la mise en place de CLAN et/ou d’interCLAN ou équivalent.
  • Aider au mieux les structures qui souhaiteraient mettre en place un CLAN ou un interCLAN dans la région.
  • Mieux connaître les CLANs existants ou équivalents et valoriser leurs actions.
  • Favoriser les échanges de pratiques entre les CLANs (et équivalents) de la région.
  • Etre porte-parole des actions des CLANs et équivalents auprès de l’ARS des Pays de la Loire.

Résultats

Sur 899 établissements contactés par mails, 126 questionnaires ont été retournés, ce qui représente un taux de retour de 14,5%. 71 sur 148 des établissements sanitaires de la région ont répondu, soit 48%. 75 sur 603 des EHPAD de la région ont répondu, soit  12,4%.

85 établissements (sanitaires et médico-sociaux) ont un CLAN ou un dispositif équivalent soit 67,5 % des répondants.

Parmi les dispositifs  équivalents cités, nous retrouvons: des commissions nutrition, des commissions menus, des commissions repas, des commissions restauration,  des groupes de travail cuisiniers, ou encore une Equipe Opérationnelle Alimentation Nutrition.

Focus sur les établissements sanitaires : 63 établissements sanitaires sur 71 ont un CLAN soit 89%, un chiffre en forte évolution depuis les enquêtes de 2003 et 2008.

D’autres résultats, plus en détails sont disponibles : Resultat etat des lieux CLANs pays de la loire-_CLAND Sarthe.

et après ?

La SRAE Nutrition a désormais à cœur de valoriser vos actions, au sein de votre établissement et de vous accompagner pour mener un projet au sein de votre CLAN (ou assimilé).

 

N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de demande d’accompagnement ou plus simplement par téléphone.

 

Une session lors de notre forum du 11 octobre 2019 sera consacrée aux actions des CLANs de la région, venez échanger avec eux et avec nous lors de ce temps !