Covid-19 : reprendre une activité physique après la maladie ou le confinement

Publié le 06 juillet 2020

Le comité régional Pays de la Loire de la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF) a choisi la ville de Saint-Nazaire comme pilote régional d’une action inédite : proposer un programme de six semaines à destination des personnes touchées par le COVID-19 ou directement impactées par les effets du confinement. C’est dans le cadre de son programme santé Atoutform’ que, dès le 21 juillet, le comité régional proposera les services d’un enseignant en activité physique adaptée (EAPA) pour l’animation de séances d’activité physique adaptée en extérieur.

Après l’épidémie de COVID-19 qui a immobilisé le pays pendant plus de deux mois, la condition physique a été fortement impactée et doit être renforcée. Ce constat est encore plus fort chez les personnes qui ont directement été touchées par le virus ou qui plus largement ressentent les effets du confinement sur leur état de santé fragile. La reprise d’une activité physique régulière est donc nécessaire de façon adaptée pour chacun.

En quoi ce projet est innovant ?

Ce projet est né dans le cadre du programme santé Atoutform’ de la FSCF, qui s’adresse tant aux personnes soucieuses de pratiquer des activités (sportives et culturelles) régulières et adaptées à leur capacité physique, leur rythme de vie, etc. qu’aux personnes fragilisées par la maladie, le handicap ou l’âge.

Après ces deux mois de confinement, une pratique d’activité collective en extérieur peut aussi bien soulager le corps que l’esprit. Pour les personnes ayant été touchées par la maladie, c’est l’occasion parfaite de se faire du bien et de reprendre une pratique sportive sans crainte pour soi ou les autres. Avec ces séances, l’enseignant APA les accompagne à la reprise douce d’une aisance cardiorespiratoire et musculaire grâce à son enseignement qualifié et ses activités sur-mesure.

La pratique de l’activité ne sera pas une fin en soi, puisque la fédération propose un accompagnement personnalisé entre chaque séance. En effet, les pratiquants seront invités à réaliser en autonomie cinq tests de capacité physique, qui permettront à l’enseignant APA d’adapter à chacun la séance en présentiel et à la fédération de proposer chaque semaine une séance adaptée à pratiquer chez soi. Tout un programme !

En savoir plus sur le projet : Jean Talbourdel : 06 83 20 73 69 –  atoutform@fscf-paysdelaloire.fr

Flyer